15/11/2013

Bois de pellets et systèmes de chauffage Eco

Le poêle à pellets est l’un des systèmes de chauffage les plus économiques. Utilisant le pellet comme bois de chauffage écologique, le poêle à pellet connait un certain succès. Facile d’installation et utilisant le bois, le matériau combustible le moins cher, cet article vous en dira plus sur l'installation d’un poêle à pellet comme chauffage de votre intérieur.


chauffage-bois.png

Les experts du chauffage sont au salon Energie + qui se tiens depuis aujourd'hui et pour le weekend à Marche-en-Famelle. De quoi nous permettre de connaître de meilleurs moyens de se chauffer, mais aussi les primes à l’installation pouvant être octroyés et obtenir des conseils sur ce qu’il faut faire et ce qu'il faut éviter.

Alors selon vous, quel est le moyen de se chauffer  au meilleur prix ?

Prenez une maison 4 façades, comptant 100 mètres carré au sol et disposant d’une bonne isolation. Un poêle à pellet de 6Kw./h va alors suffire pour chauffer l’ensemble.

Pour chauffer son eau sanitaire, utilisé un chauffe eau au gaz instantané est pratique. Le chauffage étant instantané,  cela évite l’utilisation d’environ 10 litres d’eau pour l’obtenir à température souhaitée avec un mode de chauffage classique. On conseille aussi de ne pas avoir de veilleuse. On estime sa consommation à 125 m3 de gaz par an... pour rien.


Qu’en est-il pour la chaudière a pellets ?

La chaudière aux granules de bois a aussi le vent en poupe. De plus, elle est moins polluante, et moins cher. Si une chaudière mazout classique s’estime à 7 000 euros, le prix de la chaudière à pellets est d’environ 10 000 euros mais permettra un retour sur investissement plus rapide.

Explication :

.1000 litres  de mazout = 1000 €

. 1000 litres de mazout = 2 tonnes de pellets

. prix du pellet / tonne: 300 €

-> résultats : 1000 litres de mazout: 1000€, 2 tonnes de pellets: 600 €               = Gains: 400 €

Le prix du bois de chauffage pellet étant stable depuis 2 ans.
 

Et qu’en est il pour le prix du mazout?

Si pour le moment le prix du pellets est à la baisse, cela ne devrait durer. les prix repartent rapidement à la hausse.

 
Il y a t’il des primes Energie pour l’installation d’une chaudière ou d’un poêle à pellet ?

Pour une chaudière au gaz à condensation la prime s’élève à 1500 euros. Pour la chaudière à pellets avec un chargement automatique la prime est de 1750 euros. Les chaudière à gaz de ville peuvent bénéficiez d’une prime de 450 euros. Il n’y a plus de primes pour les poêles à pellets.
 

Il y a t’il des déductions fiscales ?

Pour faire isoler sa toiture, la déduction est de 30% de la facture, plafonnée à 3000 euros, avec la TVA comprises.
 

Le photovoltaïque est il toujours rentable?

Oui  car il permet de produire sa propre électricité, allégeant à 100% les factures. De plus, le soleil est une source d’énergie durable et renouvelable. Pour le moment, il faut investir en fond propre. La période de retour sur investissement est aujourd'hui évalué à 8-9 ans pour un prix d’installation photovoltaïque de 20 000 euros.
 

Est-ce la même chose pour installer de panneaux solaires thermiques ?

L'amortissement se fait en 5 ans environ et le prix d’installation des panneaux thermiques est d’environ 6000 euros.

economie-chauffage



Alors le chauffage au bois est il une bonne solution ?

C’est pour moi le meilleur combustible. De plus, les granules de bois sont faciles à recharger au sein du poêle. La chaudière à pellets est aussi intéressante si elle est rechargeables et si le prix du bois est intéressant. On trouve du bois sec remis et coupé à 33cm pour 70 euros par stère, et à 50 euro et section d’un mètre.

18/10/2013

Comment réduire ma facture de chauffage ? 10 Conseils

 

Plusieurs moyens et de précieux conseils nous permettent de réduire nos factures de chauffage. Les principaux moyens peuvent être d’isoler sa maison de manière plus performante, ou l’installation d’une nouvelle chaudière. Si ces travaux représentent parfois un investissement de plusieurs milliers d’euros, nous verrons dans cette article comment ne pas dépenser mais plutôt comment réduire sa facture chauffage de près de 400 euros

depenses-chauffage, consommation énergie

1 - Les radiateurs à eau: Ces derniers utilisent des robinets thermostatiques afin de régler la température au sein de la pièce. Avec le contrôle du débit par pièce, les températures peuvent être régulées de façon optimale suivant usages de ces dernières. 

2 - Le calorifugeage : Pour être fournit en chauffage et en eau chaude sanitaire, l'énergie est acheminée via des tubes de cuivre qui sont aussi source de déperditions de chaleur non négligeable. Calorifuger ses tubes sur la longueur et notamment au niveau des tubes passant à l'extérieur et dans les pièces non chauffées. Le calorifuge est un isolant, souvent en élastomère, qui isole le tube à faible prix. 

3 - Le thermostat d’ambiance programmable 

chauffage, programmer chauffage, themometresDestiné aux pompes à chaleur, chaudières et installation de chauffage électrique, le themostat d'ambiance va permettre un contrôle aisé de la température suivant les périodes d’inoccupation de la maison. Ce système peut aussi être compatible avec vos robinets thermostatiques.

 

 

 

Il est très facile de sauver quelques précieux euros en régulant différemment selon le heures de la journée, les weekends. Une programmation spéciale peut aussi être mise en place pendant une période de vacances ou de jours fériés.

Grâce à des convecteurs électriques pilotés par une régulation programmable, la maison peut être divisée en plusieurs zones afin d’optimiser la régulation de chauffage et ne chauffer que les pièces occupées à température de confort (19,5 degré)                                  

4 - Ne pas couper le chauffage! Si l’on viens de dire qu’il est important de chauffer ou de diminuer la chaleur de certaines pièces, couper le chauffage dans son intégralité va pousser les autres radiateurs à chauffer ces pièces et va fonctionner davantage. Une température trop basse génère de la condensation qui peut dégrader vos murs. En aérant vos pièces, en ouvrant vos volets, la moisissure se prolifère plus difficilement, tout comme l’odeur de renfermé. 

5 - Dégager les radiateurs et les dépoussiérer : En majorité, les émetteurs de chaleur vont fonctionner par rayonnement ou convection. Bien dégager les radiateurs améliore l'échange de la chaleur dans la maison. En plus d’augmenter le rendement de chaleur, entreprendre ses actions augmentera aussi leur durée de vie.

6 - Si s'équiper d’un thermostat d’ambiance, installer des thermomètres vous permettra de connaitre précisément la température intérieure. En effet, la sensation de chaleur ou de fraicheur est subjective, donc propre à chacun. Installés à des endroits stratégiques, les thermomètres vous permettent de savoir la température réelle dans la pièce et du même coup faire disparaitre les impressions d’avoir froid.

7 - Les châssis de porte fenêtres: Renforcer l’isolation des portes fenêtres permet de limiter de 10 à 20% des pertes de chaleur vers l'extérieur. Calfeutrer une porte donnant sur l'extérieur ou sur une pièce peu ou non chauffée grâce entre autre à des barres coupe-froid permettant de limiter l’infiltration d’air froid supplémentaire à chauffer. A l’aide de joints, vous limiterez en outre les infiltrations entre le dormant de la porte fenêtre ( partie fixe) et le battant. Avec l’utilisation, les performance en isolation des menuiseries et en étanchéité à l’air diminuent.

8 - Fermer ses volets: Fermer ses volets est aussi un moyen de conserver la chaleur existante car cela permet de créer une couche d’air peu renouvelés qui prend alors le rôle de l’isolant. Les volets roulants sont en générale plus isolants qu’un volet à battants.

9 - Utilisation d’un chauffage d’appoint limité : en effet les chauffages d’appoint fonctionnent au fioul ne sont plus vraiment rentables. Les chauffagistes notent souvent un signe de précarité énergétique lors du recours à un chauffage d’appoint au fioul. Si vos radiateurs sont équipés d’un robinet thermostatique, le recours à un chauffage d’appoint n’est pas nécessaire. Cela reviendrai à dire que vos murs et porte fenêtre sont mal isolées et que le chauffage général n’est pas assez performant. 

10 - La régulation de la VMC: La ventilation permet de renouveler l’air intérieur en faisant rentrer de l’air frais et nouveau pour le chauffer. Que la ventilation soit auto-régulée ou non,  elle fait baisser le taux d'humidité , la consommation en chauffage (et en électricité) au service de la qualité de l’air.

 

Conclusion:

Voici le tableau récapitulatif des différentes actions expliquées afin de réduire ses consommation de chauffage. (la facture énergétique de base qui est prise en compte est de 1500 euros.)

economie-energie, economie-chauffage, factures-chauffage

On peu ainsi voir qu'après un investissement limité, il est facile de réaliser de précieux économies sur les factures de chauffage . On ajoutera pour conclure que réaliser un supplément d’isolation ou remplacer du matériel en fin de vie et moins efficace ( chaudière, châssis de porte fenêtres..) être toujours intéressant d’envisager même si ces investissements peuvent être plus conséquents.

02/10/2013

Chaudière + Hiver = Galère ?

Le fléau de tous les hivers sont les chaudières qui tombent en panne ou qu’il faut réajuster afin de s’assurer un hiver bien au chaud. Ajoutons aussi que les prix de l'énergie continent de grimper dans une ère ou les progrès techniques nous offrent des innovations permettant des économies d'énergies. Le chauffage est bien entendu l’un des postes de dépenses les plus importants pour les belges. (environ 57%)

chauffage-chaudiere.png

Une vielle chaudière peut représenter un gouffre quand au prix de l'énergie mais aussi concernant entretien et fonctionnement. Il s’agit ici de trouver des solutions alternatives tout en gardant un dispositif de chauffage existant. Point à surveiller avant votre choix: les menuiseries (châssis portes et fenêtres) et l’isolation. Assurez-vous de leur efficacité énergétique. Une maison mal isolée perdant déjà de sa chaleur vous permettra plus difficilement de faire les économies d'énergies escomptés.

 

Chaudière à condensation:

Le principe de la chaudière à condensation est de récupérer de l'énergie issue de la condensation de la vapeur d’eau en provenance des gaz de combustion au lieu de la laisser s'échapper par ses conduits. Lors du passage à l'état liquide, la vapeur d’eau va donc produire la chaleur. On estime de 20 à 30% supérieur les performances de la chaudière à condensation par rapport à une chaudière standard.

 

Bon à Savoir: Rendement PCI (pouvoir calorifique Inférieur)

= Energie fournit par la chaudière (forme chimique par les combustibles)
   / Energie dégagée par la combustion (chaleur) 

Chaudière basse température:

Le principe de fonctionnement des chaudières à basse température se base sur une eau à une température (environ 40 / 60 degré)  plus basse que celui de la chaudière standard (75 / 90 degré). Ce type de chaudière consomment environ 15% d'énergie en moins tout en bénéficiant d’un rendement de 90%, au service du confort thermique au sien de la maison.

 

Chaudière électriques:

Son côté pratique lui permet de s’adapter partout (même dans un placard), car elles n’ont  pas besoin de système d'évacuation contrairement aux autres chaudières). Il existe aussi des chaudières électriques à version ionique, c’est à dire fonctionnant avec un champs électrique entre électrodes pour augmenter la température de l'eau et ainsi produire presque immédiatement la chaleur voulue. Idéal pour les petites surfaces.

 

Chaudières au bois:

Le bois reste bien entendu l’une des énergies renouvelables les plus économiques car le bois est moins cher mais au rendement énergétiques élevés. Si l’on connaît plus généralement les chaudières à buches, les chaudières à pellets ou à granules de bois rencontrent de plus en plus de succès de part son atout de gestion automatisée de son alimentation grâce à la réserve de pellet reliée au foyer. 

chaudiere pellet, poele pelelt

Pompe à chaleur :

Pour fonctionner, la pompe à chaleur ( aussi appellée PAC) capte les calories dans l’air extérieur pour les transformer en chaleur au sein du circuit du chauffage centrale. Même si l’investissement dans une pompe à chaleur est plus onéreux que les chaudières plus traditionnelles, les économies d'énergies réalisées grâce à la PAC permette une rentabilité rapide de l’investissement.

 

Enfin, il est nettement conseillé de choisir une solution combinant chauffage ainsi que le chauffage de l’eau sanitaire. Les économies d'énergies seront plus importantes et l’investissement rentabilisé plus rapidement.